La fête quinquennale à Lay :

Une tradition plus que centenaire

Notes extraites de la chronique de l’abbé Prajoux 1955

 

Le culte marial à Lay

Déjà au 15° siècle, Lay possédait une chapelle dédiée à Marie. Elle faisait partie d’un hôpital créé en 1428 par  Gérard de Cucurieux pour y accueillir les vagabonds, les diseurs de bonne aventure et les manants attirés par la prospérité de la ville.  Cet hôpital était à la place de la chapelle Notre Dame. Le faubourg  de Lay à l’époque ! Détruite par les guerres de religion, la chapelle fut ensuite remplacée par une église dédiée  à saint Nicolas.

En 1614, le procès verbal de la visite pastorale de  l’archevêque de Lyon mentionne qu’en l’église saint Nicolas où il n’y a aucun  autre service religieux, le curé de Saint Symphorien (dont dépendait Lay)  fait célébrer la messe le jour de la Nativité de Marie (le 8 septembre). On y décrit une exceptionnelle  ferveur  mariale des habitants de Lay.

  La chapelle Notre Dame

 Au début de la Monarchie de Juillet, il ne restait qu’un amas de ruines de l’église saint Nicolas. Une famille bienfaisante décida sa reconstruction.  En 1838, la reconstruction s’engagea  sous la direction de l’architecte Boisson. Le nouvel édifice fut  dédié à la Vierge de septembre. La tradition  consacrait, à Lay, une piété particulière à la Nativité de la Vierge.

Inaugurée le 28 novembre 1838, la chapelle possédait une niche sur sa façade destinée  à recevoir une statue de la Vierge.

28 mai 1854 : bénédiction  de la statue de la Vierge.

Cet événement fut précédé d’une mission préparatoire de trois semaines. Cette statue, œuvre du sculpteur Guerpillon, a été installée grâce à la générosité de Louis Desvernay. La bénédiction  eut lieu en présence d’un clergé nombreux et d’une foule innombrable  particulièrement recueillie.

Le souvenir de cette journée fut si grand que, dès 1855, on décida de renouveler une fête commémorative  tous les cinq ans : la quinquennale était instituée ! Sans discontinuer à l’exception des années de guerre, elle rassembla de nombreux pèlerins venus des villages environnants.

Quelques grandes dates

·       1945 : Fin de la guerre et retour des prisonniers.

 

·       1955 : Centenaire de la quinquennale.

·       2005 : Messe télévisée.